samedi 8 mars 2008

Terry Callier - What color is love ?

J'ai actuellement une passion débordante pour la Great Black Music. Ca va de la Deep Soul un peu oubliée de Doris Duke ou de Carla Thomas jusqu'au Free Jazz totalement décomplexé d'Ornette Coleman et d'Albert Ayler en passant par la soul depuis ultra populaire des Stevie Wonder, Curtis Mayfield, Marvin Gaye et James Brown . A la lisière de tout cela se trouve un artiste assez particulier : Terry Callier. Un beau black au look un peu intello qui chante des chansons d'amour accompagné de légers arpèges de guitare, ce type assez classe qui ne parlerait en 1972 pas seulement de ségrégation et de noir ghetto, mais qui aurait aussi digéré l'influence de toute la vague blanche et folk des années 60. Les arrangements faits de cordes douces mais aussi lesbasses vraiment puissantes, dignes de Curtis Mayfield, une sorte de groove champêtre, mais sans pour autant tomber dans la miêvrerie; bref, tout cela confère à cet album un goût particulier, un disque comme il en existe peu et qui permet d'établir des ponts entre les cultures blanche et noire. C'est assez rare en musique pour être signalé.
"Is it wrong or is it right, is it black or is it white, what color is love ?" J'aime assez ce type de problèmatique dans une chanson. Ca pourrait sembler simplement con, mais c'est aussi un peu plus profond que ça. Après la révolution sexuelle, la blanche, c'est un peu du black' sexual healing que l'on met dans la société. Cette couleur de l'amour est ici revendiquée par l'artiste. Et moi ça me fait marrer.

De toute façon, j'aurais beau écrire toutes les conneries possibles sur ce disque, vous en resteriez comme moi sur cette magnifique jeune femme de la pochette, qui ne semble attendre que vous.




Bref, je tache d'apprendre comment on peut bien greffer de la musique via un lecteur dans un article et je vous pose deux morceaux essentiels : "You goin' miss your candyman" et "Dancing girl".





1 commentaire:

SOLO TAPE a dit…

Cool ce nouveau blog!
Je ne connais que l'excellent "The New Folk Sound of Terry Callier" mais je m'en vais de ce pas écouter "What color is love?"