mardi 11 novembre 2008

Black Moses ?


Ca a été le leitmotiv de mon père durant mon dernier et récent séjour chez mes parents : "Obama, il ne va pas changer la vie du reste du monde, d'ailleurs, il s'en fout pas mal, il est avant tout américain". S'il y a bien entendu une grosse part de vérité dans cette assertion, comment expliquer alors la réélle fascination excercée par les States sur le RDM (comprendre, le Reste Du Monde) ?
Hein, pourquoi je me réveille tous les matins aux rythmes de Memphis, du South Bronx ou de San Francisco ? Pourquoi le français que je suis ne se réveille-t-il pas au son de la musette de Paris ou de la chanson à texte façon Francis Cabrel ? Parce que c'est nul ? Oui, c'est un argument. Peut-être également parce que la France n'arrive pas à exploiter comme elle le devrait toute la richesse de sa nation, ce que les USA font toujours très facilement. Peut-être aussi par flemme ou par confort. Tout est là déjà. A quoi bon jouer un rap de qualité en France quand la concurence du moindre emcee américain enterre toute véléité ? Impossible dans ce contexte de bâtir une quelconque scène de qualité. Le rap en France est mort à la fin des années 90, il est le seul mouvement depuis le rock alternatif issu du punk des années 80. Depuis rien. une musique de producteur mais aucune raison d'entrer en pélérinage pour la musique de Air ou Justice. Ayez pitié des ascenseurs mes garçons !
Alors pourquoi donc la France se réjouit-elle de l'élection d'Obama ? Mais parce qu'elle croit absolument qu'elle l'a élu, qu'il va nous diriger, et que franchement, enfin un black à la maison blanche quoi ! Bah oui, on a déjà un nain, faisons aboutir notre sens aigu de l'aide aux nécessiteux, aux différents, divergeants, dans-le-besoins, affligés et autres empécheurs de marcher tranquillement dans la rue. Alors oui, Obama va nous diriger parce qu'on bouffe comme lui, on dépense notre fric comme lui, on regarde les mêmes films, on écoute la même zik ! On achète des meubles tout pareil ! les série TV ? Les mêmes ! Internet ? Google ! Ordi ? Mac ! e Phone, e Book et epod ! Ce mec est notre président et je suis hyper fier d'avoir voter pour lui, sérieusement !
Au delà de ça, j'ai quand même envie de pleurer, hein.

Sinner Man - Nina Simone

5 commentaires:

jyrille a dit…

Et Isaac dans tout ça ? Et une chanson de Nina en plus ?

Ne me cache rien, Thy : tu as bu.

thyuig a dit…

Le Black Moses me semble tellement évident, hein ! Et Sinnerman, it means pêcheur in french, je pense que le parallèle avec nous autres français qui nous réjouissons de la victoire du Balck Moses aux States est évident également, enfin bref, et je n'ai même pas bu. Et le tout mèle adroitement ce que je pense de toute cette sorte de chose. Vala vala...

david t a dit…

c'est vrai que cette liesse internationale autour de l'élection d'obama a quelque chose d'un peu naïf, mais cette élection est, sur beaucoup de points, un événement assez exceptionnel. personnellement obama me fascine pas mal, c'est un politicien très habile, qui a le sens du compromis intelligent. il se dit très inspiré par lincoln et jusqu'à maintenant ça paraît dans sa manière consensuelle d'aborder les problèmes.

lorsqu'une démocratie comme les états-unis se fait passer pour le «gendarme du monde», je pense qu'il est naturel que le reste du monde souhaite avoir voix au chapître. et dans les faits, il me semble que «l'opinion du reste du monde» a bel et bien joué un rôle, pas énorme, mais pas négligeable non plus, dans cette élection, aussi étonnant que ça puisse paraître.

bon, de là à voir obama comme une sorte d'envoyé des dieux, il y a une grosse marge. une fois que sa politique internationale sera mise en place (désengagement prévu en irak, oui mais aussi intensification en afghanistan), je pense qu'il y a pas mal de pacifistes pur jus, moi compris, qui vont déchanter. mais je ne vois pas en quoi cette politique extérieure pourrait être plus stupide que celle de bush ou de mccain...

bref, encore une fois, il s'agit de se féliciter de l'élection du «lesser evil»... d'ailleurs, lincoln non plus n'était pas parfait, il n'était pas d'emblée en faveur de la libération des esclaves noirs et ce sont les événements qui ont marqué sa présidence (la guerre civile) qui l'ont amené à populariser cette solution. à tout le moins il a eu cette intelligence à un moment crucial.

thyuig a dit…

Je pense tout comme toi david, je ne pense pas laisser entendre un quelconque malentendu sur mes opinions quant à l'election d'Obama.
reste qu'une démocratie comme la France (je ne spécifie pas la place du Canada, je l'ignore sur ce point) a démontré avec une naiveté assez redondante ces dernières années, que l'election d'Obama était plus importante à l'écran que tout autre chose, les récentes réformes du monde éducatif voulues par le gouvernement l'attestent également.
Alors voilà, je voiue un culte à la culture américaine, spécialement black, mais je ne suis pas américain, j'aimerais vraiment qu'une telle culture ^puisse naître en France ou en europe, et malheureusement, ça n'arrivera pas.

david t a dit…

et sinon, tu as entendu le nouveau Q-tip? :)